Publicité
block

Lieu : Scred Radio
date : 28/06/17

Interviewés : Vincent et Stéphanie
Journaliste : Christophe

Vidéo :

– Night & Day Live à la Scred Radio 
– Dans les coulisses du Night & Day Live

Night & Day était un label emblématique qui a fait émerger entre 1994 et 2000 de nombreux groupes de rap français indépendants. Night & Day Live est un concert en hommage à cette période et à l’homme que l’on nomme Patrick Colleony, investigateur émérite de cette distribution massive. Pour mieux vous éclairer sur cette période qu’on n’hésite plus à qualifier d’âge d’or du rap francais, la Scred Connexion a reçu à la Scred Radio Vincent Stora et Stéphanie Ménard, organisateurs du Night & Day live le Jeudi 29 Juin 2017.

C : Bonjour, Christophe de la Scred connexion, pouvez-vous vous présenter pour les personnes qui ne vous connaissent pas?

V : Je suis Vincent Stora et voici Stéphanie Ménard. On est tous deux membres fondateurs du label Artikal production monté en 95 avec lequel on a produit et distribué avec Night & Day une dizaine d’albums entre 95 et 2000, dont la compile Police, l’album de Papifredo et d’autres projets.

S : Lion Scot était légalement le troisième membre d’Artikal Production. On était donc une team de 3.

C : Demain vous organisez le Night & Day Live, c’est la première fois qu’il y a un événement de ce type dans la capitale?

V : Exactement, tous les artistes ont fait des concerts individuellement, mais un concert qui réunissait tous les emcees du label, c’est sans précédent.

C : D’où vient cette initiative?

V : L’initiative est venue avec Voodoo de la Section Fu il y a un an. On a beaucoup travaillé avec lui sur ses albums et avec Patrick qui était le directeur artistique Night & Day. On avait envie de rendre hommage à ce label qui a fermé il y a une dizaine d’années et à cette période 95/2000 du rap français indépendant. On pensait faire un documentaire, ou un disque et comme tout le monde commençait à rééditer ses albums, on s’est dit qu’à un moment donné le plus simple et le plus sympa serait d’organiser un concert, avec pour la première fois sur scène enfin pas tous les artistes car il y a eu énormément d’albums chez Night & Day, mais une bonne partie. Aujourd’hui il y en a beaucoup qui auraient souhaité y être et qui n’ont pas pu, mais on aurait pas pu mettre tout le monde sinon ça aurait fait 3 jours de concert (sourire). Le but c’était d’organiser un concert hommage à Night & Day et à Patrick Colleoni qu’on a tous connu et qui a lancé un bon nombre de groupes indé dans le rap français.

C : C’était un des premiers à faire signer des artistes en indépendant issus du milieu hip-hop?

V : Oui c’est un des premiers, même s’il y avait des choses qui existaient avant ça. Il y avait Solaar qui avait déjà sorti son disque, NTM, Assassin, Ministère Amer et aussi Timide et Sans Complexe. Mais Patrick est le premier à avoir signé massivement les emcees ou les groupes de rap. Entre 95 et 97 il y a dû y avoir sans trop connaître le chiffre exact, plus de 50 disques sortis sous le label Night & Day.

C : Quel est ton rôle Stéphanie pour demain mais aussi au sein de votre structure Artikal Production?

S : On concentre effectivement toute notre énergie sur Night & Day à la Bellevilloise pour le concert de demain et en parallèle, on met en place des rééditions d’albums de chez Night & Day en commençant par les nôtres de chez Artikal production où je suis en charge de la production exécutive. Je gère toute la partie juridique et marketing.

C : La propriété intellectuelle des artistes aussi?

S : Oui tout à fait, ça fait aussi partie de mes prérogatives, sinon on a une actu à partager, on vient de rééditer la compilation Police qui est disponible sur toutes les plateformes de streaming Deezer, Spotify, Google drive etc…

C : Avec des exclus?

S : Non il n’y aura pas d’exclu, mais en revanche on est en train de préparer la réédition de Gaze Mon Petit de Papifredo avec cette fois des exclus et il y a également l’album de la Section Fu qui arrive à la fin du mois avec son fameux Mortal Kombat qui a été crédité chez Night & Day avec 5 titres exclusifs.

C : Vous vous intéressez aussi à l’actualité d’aujourd’hui, à ce qui se passe en ce moment dans dans le rap français, ou vous êtes toujours plongés dans cette nostalgie heureuse?

V : (Rires) On n’est pas non plus si vieux, si on fait ça surtout, c’est parce qu’il y a une demande et il suffit de regarder sur les réseaux sociaux pour le vérifier. Parce qu’on se rend compte que les disques ont disparus , que le système a changé et qu’on était d’une autre époque où il n’y avait pas tout ce numérique. Donc le premier truc, c’est que les albums soient disponibles et après quand on constate cette demande on a tous eu un peu la même idée de rééditer, il y a pas mal d’albums de cette période qui viennent d’avoir 20 ans aussi.

scred-itw-night-&-dayS : Et 20 ans ce n’est pas rien, c’est un chiffre rond, c’est vrai que ça met une claque, en tant que femme ça me fait bizarre mais pour nos albums quand on les réécoute en entier, on se dit c’était bien quand même…

C : Il n’y a pas de volonté d’éducation dans votre démarche, à rappeler les bases du rap français?

V : Ça peut, mais on est pas dans ce rôle ni même dans l’idée de dire c’était mieux avant. C’est vrai je suis personnellement moins dedans qu’il y a 20 ans, mais j’écoute quand même ce qu’il se fait, et il y a du très bon son, on veut juste continuer à faire exister ce qui existait avant. Et il y a énormément d’emcees qui continuent, regarde la Scred Connexion, Papifredo n’a jamais arrêté non plus, c’est pas un truc revival nostalgique, c’est juste continuer à faire vivre ces artistes.

C : Par passion?

V : Le live Night & Day de demain c’est par passion, clairement!

S : Il y a aussi un autre élément qu’il faut ajouter, j’ai vu un article passé récemment où PNL fêtait son disque de diamant sorti complètement en indépendant. Je trouve ça tout à fait formidable, car il y a 20 ans être indépendant, c’était pas une sinécure, et on ne disposait pas effectivement comme disait Vincent des moyens actuels. C’est peut-être plus simple pour la génération d’aujourd’hui et c’est un grand tant mieux, mais c’est aussi peut-être une manière de dire victoire aux indépendants tout simplement, on était là il y a 20 ans, vous êtes là encore aujourd’hui bravo les mecs!!!

C: Sur cette note plein d’enthousiasme de Stéphanie, je vous souhaite un excellent concert, à toi et à Vincent, on se retrouve demain pour le Night & Day Live, merci à vous deux et à Ahmed Koma, c’était Christophe pour la Scred Connexion Radio Jamais dans la Tendance, Toujours dans la bonne Direction.

Retrouvez le meilleur du Rap Français ici >>

scred-logo-jpg